Centre-ville et ville durable : le projet ORT

Avec près de 7500 habitants, la ville des Arcs est un « pôle » structurant de l’Agglomération DPVA, identifié comme tel dans le SCOT (Schéma de COhérence Territoriale).

La ville connaît une croissance régulière et maîtrisée, par la volonté des élus et l’instauration de « garde-fous » dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU), mais est confrontée comme beaucoup d’autres à une fragilisation de son centre-ville.

Notre équipe a mis en place une stratégie volontariste de reconquête de son centre-ville (mise à disposition de locaux commerciaux, médicaux, embellissement des espaces…) qui pourrait trouver un prolongement dans le dispositif dit « Petites Villes de demain » et/ou dans un élargissement du dispositif ORT (Opération de Revitalisation du Territoire) de Draguignan (parce qu’une ORT dépend de celle de la ville centre de l’agglomération).

Il s’agit donc de prévoir un projet centre-ville et ville durable pour :

  • créer de l’attractivité résidentielle en centre-ville et apporter des réponses par le logement de famille, de séniors ;
  • restructurer des linéaires commerciaux en intégrant les nouveaux modes de consommation (digital, circuits courts…) ;
  • renforcer la polarité des services en cœur de ville et en particulier pour les professions médicales ;
  • s’intégrer dans l’ORT de Draguignan pour accélérer la transformation du centre-ville.

A partir d’un diagnostic sur l’offre commerciale, de services et notamment médicaux, sociaux et culturels, en matière d’habitat, etc. une vision d’ensemble permettra d’évaluer les enjeux et les opportunités à l’échelle du périmètre étudié. L’équipe municipale a délibéré lors du Conseil du 10 février 2020 (pdf) pour lancer cette étude. Un cabinet est d’ores et déjà mandaté pour mener à bien cette phase.

Un plan d’actions sera ensuite structuré et phasé dans le temps :

  • une intervention volontariste sur le foncier et le bâti afin de réhabiliter les logements vacants et/ou vétustes en centre-ville et pour donner ou redonner des potentialités d’implantation pour le commerce, le tertiaire en offrant une alternative à l’implantation à la périphérie ;
  • continuer notre action forte pour conforter le cœur de ville comme espace de vie, de balade, de rencontre et de convivialité ;
  • un travail sur la compréhension de l’espace cœur de ville avec ses modes de déplacements et ses accès, ses espaces publics, son identité architecturale et le stationnement (pour information, la Commune a acheté en 2019 6000 m2 de terrain en plein centre-ville, qui se rajoutent aux 4000 m2 derrière le Clos des Lavandières au Boulevard de la Liberté, proche du centre-ville également et tous les deux très prochainement aménagés, avec un potentiel de 300 places voitures plus bus de tourisme) ;
  • une innovation en matière de services à la clientèle et de nouvelles propositions marchandes ;
  • une intervention forte sur l’adaptation de l’habitat aux nouveaux parcours résidentiels ;
  • une réflexion globale autour des services en particulier médicaux mais aussi culturels et sociaux.

Ces actions s’inscrivent pleinement dans notre programme car le développement économique, indispensable pour faire vivre une commune, doit se faire de manière réfléchie, en tenant compte des effets à moyen et long termes… de manière responsable.


Source image “à la une” : geoportail.gouv.fr